C’est le groupe montant de ces dernières semaines. Nouveau produit de chez Dirty Hit, le groupe anglais envoie du lourd avec son dernier album Vision Of A Life, deuxième opus après le très remarqué My Love Is Cool.

 

Cet album est un moment clé dans la carrière de Wolf Alice, il pourrait faire passer le groupe dans la notoriété. Une notoriété durable. Salle de répèt’ de Camden, gig dans les pubs de la capitale, repérés, enregistrés, tournées à succès, éloges et nominations aux Grammys. Tous les commentateurs les décrivent comme “The next big thing”.

 

Désormais, on y est, Wolf Alice est en passe de devenir “THE BIG THING” . Le nouveau groupe de rock populaire qui réussira à nous marquer.

 

Vision Of A Life, le rock mainstream qui ne laisse pas indifférent.

 

Pour réussir leur retour après un premier album abouti, le groupe a fait appel à un producteur de talent: Justin Meldal-Johnsen. Fructueux collaborateur de Beck, musicien pour Air ou The Garbage.

 

Le son de Wolf Alice peut d’ailleurs être associé à The Garbage, dont il en est peut-être même l’héritier. C’est une sorte de néo-néo-punk glamour et osé avec des intentions claires et tranchées. Tantôt des guitares lourdes et des hurlements, tantôt des balades douces et particulièrement bien ficelées.

 

Leur premier single, Yuk Foo. Une sorte de crachat énervé de 2 minutes, un vomis de colère qui sonne comme une délivrance. Tempo rapide, batterie martyrisée et hurlements, donnent le ton. On est prévenu, Wolf Alice est venu faire éclater le petit monde gentil et timoré de la musique mainstream.

 

 

Après avoir été ébouriffé par Yuk Foo, les musiciens nous plonge dans une ballade pop au travers du morceau Don’t Delete The Kisses qui nous prend complètement à contrepied. Ce morceau est un récit doux et romantique nous replongeant dans nos amourettes adolescentes.

 

 

Vient ensuite Beautifully Unconventional, un titre qui résume parfaitement la musique de nos amis anglais. C’est délicieux et impertinent, à l’image de la voix d’Elie Rowsell, séduisante et moqueuse. Se moque t-elle de nous car on cherche à catégoriser son groupe sans pouvoir réellement le faire ? En tout cas ce troisième single nous montre toute la maîtrise du groupe.

 

Vision Of A Life est parsemé de titres aux antipodes les uns des autres qui donnent, ce qui nous offre une expérience d’écoute incroyable et qui nous donne aussi une furieuse envie de les voir en live. Donc je n’ai qu’à recommander de foncer écouter l’album et si vous êtes convaincus, ils sont à La Maroquinerie le 27 octobre à Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

sept − 1 =