Depuis, 2010 le marché mondial de la musique reprend du poil de la bête (source: IFPI Global Report). Le principal boost de l’industrie est le tournant des revenus du digital, le streaming a permi à la musique de trouver un modèle économique stable.

Source IFPI

 

Mais qui dit modèle numérique, dit également concurrence accrue ! Le monde de la musique s’est ouvert à la concurrence mondiale. Dans les faits cela représente une bonne chose, mais dans la pratique, les artistes sont vites submergés par ce vaste marché.

 

Le saviez-vous ? Selon Music Business Worldwide le base de calcul de rémunération des plateformes comme Spotify se fait sur le nombre de titres disponibles sur la plateforme. A savoir que les royalties que vous recevez sont basés sur le pourcentage de lectures que l’artiste a eu sur la plateforme par trimestre. Cela veut dire plusieurs choses.

 

  1. Plus il y a d’artistes plus votre part baisse. C’est mathématique. A mesure que l’industrie musicale se converti au streaming, la concurrence devient extrêmement rude.
  2. Les plus gros artistes ont la part du lion. Les Ed Sheeran, Drake ou autres Taylor Swift génèrent des revenus monstres sur les plateformes de streaming car leur nombre de lectures représente une part importante de la totalité de lecture.

 

“Il est de plus en plus difficile de se construire un nom et un public dans un univers aussi concurrentiel que le marché de la musique.”

 

C’est pour cela qu’aujourd’hui il faut être bien équipé, avoir de fortes notions en gestion de projet, en stratégie et en marketing. Par chance, le manager apporte ces qualités et bien plus encore.

 

Etre accompagné par un professionnel avec une connaissance accrue de l’industrie musicale est un véritable atout, c’est pour cela que vous vous posez les questions suivantes auxquels nous allons tenter de répondre.

 

  • Qu’est ce qu’un manager ?
  • Que fait un manager ?
  • Comment choisir un manager ?

 

QU’EST CE QU’UN MANAGER ?

 

Définition

 

Un artiste peut faire appel à une personne tierce qu’il mandate pour gérer des aspects de sa carrière. Chez certains artistes le manager est un proche (ami, famille) qui s’engage dans l’aventure,  dans d’autres cas, il peut s’agir d’une personne n’ayant aucun rapport personnel avec l’artiste.

 

Mais dans les deux cas, l’activité de manager doit-être rigoureusement définie afin d’éviter tout malentendu. L’agent artistique est défini comme tel par les institutions:

 

“L’agent artistique est un professionnel mandaté, contre rétribution, par des artistes du spectacle pour leur procurer des engagements, représentant leurs intérêts ou leur assurer un placement. Il intervient en qualité d’intermédiaire entre l’artiste et leur maison de production. L’agent artistique peut représenter toutes sortes de clients mais se spécialise généralement dans un domaine particulier (artistes lyriques, artistes de variétés, musique,

acteurs, comédiens, etc.).”

 

Il faut comprendre que la relation manager/artiste est régie par un contrat qui donne au manager le droit d’intervenir au nom de l’artiste contre rémunération.

 

Sa mission peut aller de la défense des activités et des intérêts professionnels de l’artiste, à la négociation de l’examen juridique du contenu des contrats de l’artiste en passant par la promotion de la carrière de l’artiste auprès de l’ensemble des professionnels du milieu artistique.

 

Par exemple, le manager peut aider aux tâches simples comme la mise en place d’une fiche technique, trouver les premiers concerts de l’artiste et négocier les modalités de paiement d’un live.

 

Le manager peut s’avérer un excellent partenaire pour construire des stratégies marketing pour mieux capter son public. Cela passe par exemple par l’analyse de donnée Google Analytics sur le site internet officiel, sur BandCamp ou d’autres plateformes comme Distrokid, BeatPort, etc. …

 

Le manager intervient également lorsque vous voulez signer un contrat avec un label. Il saura vous conseiller sur les modalités de l’avance, le montant des redevances, le type d’exploitation d’une oeuvre, les droits voisins, la synchro, etc. …

 

Vous l’avez compris, le manager est un expert particulier. C’est un acteur qui revêt une drôle de double casquette. C’est une personne avec une sensibilité artistique, il suit ses artistes par passion et amour de la musique, tout en ayant une vision commerciale de la carrière.

“Le manager sait convertir une pratique artistique et passionnée en une pratique commerciale et viable.”

 

Rémunération

 

Commençons par une une règle de base: le manager ne vous demandera JAMAIS de l’argent pour signer le contrat. La rémunération du manager se fait exclusivement grâce aux revenus générés par l’activité artistique définie dans le contrat.

 

En France la rémunération du manager est strictement encadrée.

 

Le revenu perçu par le manager est calculé en pourcentage sur l’ensemble des rémunérations de l’artiste. Ce pourcentage ne dépasse pas 10% des revenus bruts de l’artiste.

 

Par exemple, vous avez perçu un cachet 500 euros lors d’une prestation live, le manager touchera obligatoirement 50 euros sur cette prestation. Ou bien pour 1000 euros de royalties, il touchera 100 euros.

 

Sachez néanmoins que le pourcentage peut-être plus élevé dans le cas où le manager intervient de manière exceptionnelle en dehors du cadre régulier de son activité. Dans ce cas le pourcentage peut monter jusqu’à 15% des recettes brutes de l’artiste.

 

En ce qui concerne les modalités de versement il existe plusieurs cas de figures, toujours définis entre l’agent et l’artiste dans le contrat. Voici les deux cas de figures les plus récurrents.

 

#1. L’artiste perçoit directement les fruits de son activité. Puis, de manière ponctuelle (par trimestre, par mois, par semaine) l’agent adresse une facture avec la somme qui lui est dûe. Dans ce cas, le contrat est d’une importance capitale car l’artiste ne doit pas pouvoir se soustraire à son obligation de paiement. De plus, l’artiste doit avoir un statut d’association ou d’auto-entrepreneur pour percevoir un revenu et le reverser.

 

#2. Si l’artiste est employé pour une prestation (société de production live, télé, etc. …), l’employeur peut verser directement la somme dûe au manager. Mais cela doit-être définit dans le contrat entre l’artiste et l’employeur.

 

La relation artiste-manager

 

La relation entre l’artiste et son manager doit éviter toute forme de complexité et de malentendus. D’où l’établissement d’un contrat, qu’il s’agisse d’un parent ou d’un ami. Le contrat permet d’évacuer toutes questions d’ordre pratiques et légales, ainsi, la relation est claire et sans surprises.

 

Le contrat avec un manager est le pacte qui unit l’artiste à son plus proche collaborateur, en stipulant les droits et les obligations de chacun.

 

Les obligations de l’artiste

 

  • L’artiste ne doit pas être sous contrat avec un autre manager.
  • L’artiste s’engage à recevoir et à se conformer à toutes les propositions raisonnables concernant la carrière.
  • L’artiste est interdit de négocier tout contrat directement avec des tiers.
  • L’artiste doit informer toutes demandes et sollicitations au manager.

 

Les obligations de l’agent

 

  • L’agent s’engage à effectuer sa mission personnellement sans déléguer.
  • L’Agent s’engage à mettre en œuvre tous les moyens dont il dispose pour mener à bien les objectifs.
  • L’Agent s’engage à défendre les activités et les intérêts professionnels de l’Artiste.
  • L’agent gère l’agenda professionnel et les relations presse.
  • L’agent veille à la bonne exécution des contrats de l’artiste.
  • L’agent reste libre de gérer la carrière d’autres artistes.

 

 

COMMENT CHOISIR MON MANAGER ?

 

Ai-je besoin d’un manager ?

 

Tous les artistes n’ont pas forcément besoin d’un manager. Cela dépend d’où vous en êtes dans votre carrière et votre manière de travailler.

 

Je m’explique.

 

CAS 1: Je suis en début de carrière.

 

Vous avez déjà quelques titres enregistrés rendus disponibles sur les plateformes de streaming, votre famille, vos copains de lycée, de facs, vous suivent sur votre page Facebook. Vous faites des concerts dans le bistrot du coin, au mariage de la cousine ou en soirée.

 

Vous avez besoin d’un manager quand:

 

  • Vous avez du mal à visualiser votre carrière, quels buts atteindre et dans quel ordre.
  • Vous ne savez pas comment convertir votre art en solution financière viable.
  • Vous consacrez beaucoup trop de temps à la recherche de concerts, de labels ou de distributeurs.
  • Vous ne savez pas comment atteindre votre première fanbase, celle qui vous fera décoller.

 

CAS 2: Je suis plus producteur que performeur

 

Vous savez enregistrer de la musique de qualité professionnelle, vous avez une très bonne organisation, vous avez une bonne gestion du temps. Vous connaissez les techniques de distribution en ligne.

Vous avez besoin d’un manager quand:

 

  • Vous vous posez des questions sur la gestion administrative et financière des revenus de votre labeur. Comment gérer les royalties, négocier les contrats de synchronisation sur des oeuvres audiovisuelles.
  • Vous voulez aller plus loin avec votre musique et trouver des partenariats avec d’autres artistes (rappeurs, Djs, etc…), vous ne savez pas qui contacter et comment les contacter.
  • Vous voulez bénéficier de compétences supplémentaires en digital marketing afin que votre musique soit distribuée à plus large échelle.

 

CAS 3: J’ai plusieurs années de carrière derrière moi.

 

Vous êtes un artiste confirmé, vous connaissez le circuit, il se peut même que vous ayez déjà un manager en fin de contrat. Le problème est que votre carrière stagne, voire ne va pas dans la direction souhaitée.

 

La stratégie de relance de carrière la plus efficace est de renouveler son équipe. Le premier changement doit-être votre manager. Il est très probable que lui-même n’ai plus de recul sur votre carrière et que ses automatismes conduisent à un ralentissement.

 

Prendre le risque de recruter un nouveau manager peut aboutir à des résultats positifs très rapidement. Comme vous êtes déjà en place et que vous bénéficiez d’une notoriété dans votre milieu, le nouveau manager travaillera sur cette base déjà établie.

 

Mais le plus important est que votre nouveau manager aura un oeil frais sur votre carrière. Il prendra des décisions plus éclairées et inédites.

 

Plus généralement, le manager est celui qui vous donnera suffisamment de recul pour pouvoir continuer à créer de façon pertinente. Il est aussi le premier rempart face à une industrie rude et violente, c’est lui qui prend les refus et qui s’engage en votre nom auprès des professionnels.

 

Qui est mon manager ?

 

Le tout premier critère de choix d’un manager, qu’il vous contacte ou que vous le sollicitiez, est le feeling. Ça paraît trivial, mais c’est indispensable. Il faut que ça soit quelqu’un avec qui vous soyez suffisamment à l’aise pour laisser votre carrière entre ses mains.

 

Mais plus encore. Le manager n’est pas qu’un simple secrétariat à qui on envoie les relevés de droits et autres banalités administratives, c’est votre bras droit, le bras armé qui plus est ! C’est lui qui va au combat pour vous obtenir des deals.

 

C’est également lui qui vous engueule lorsque vous avez un coup de mou, lorsque vous êtes démotivé ou lorsque vous n’avez pas le comportement attendu d’un professionnel de la musique. C’est aussi lui qui critiquera votre musique pour vous permettre de prendre du recul et ne pas tourner en rond en faisant toujours la même chose.

 

Liste des compétences indispensables du manager moderne:

 

#1. Un excellent relationnel. Il faut que votre manager vous représente, qu’il inspire confiance mais aussi qu’il ait suffisamment de répondant pour être un bon négociateur. Dans sa palette relationnelle doit aussi figurer une bonne dose d’empathie, qualité des meilleurs coachs.

 

#2. Une vision pour votre carrière. Lorsque vous rencontrez un manager, assurez vous qu’il vous propose un projet cohérent aussi bien à court terme qu’à long terme. Lorsque vous signez un manager, vous avez déjà discuté des buts à atteindre et des étapes à franchir pour atteindre ces buts.

 

#3. Les artistes déjà en management. Rien de mieux que de juger un manager sur les artistes avec qui il collabore déjà. En écoutant et vous informant sur ses artistes vous évaluez son état d’esprit. De plus, les artistes de son écurie sont aussi des opportunités de premières parties, de co-tournée, co-plateaux et de collaboration tout court.

 

Vous pouvez également évaluer la force de frappe de votre manager avec le tableau ci-dessous, qui prend les trois profils les plus fréquents dans ce métier.

 

PROFIL EXPERTISE POINTS FORTS POINTS FAIBLES
Avocat / Ex-avocat Droit Défense d’intérêts

Connaissances juridiques

Conseil

Construction d’un réseau de professionnels de la musique.
Entrepreneur Commerce / Economie / Gestion Construction du projet de carrière

Négociation

Vente/Marketing

Gestion de l’humain et des imprévus lié aux artistes.
Manager de formation Industrie de la musique Réseau

Connaissance du milieu

Plus grande expérience

Pro-activité face aux problèmes moins forte

 

DERNIERS CONSEILS

 

Les aides institutionnelles

 

Pour finir, en attendant de développer un projet musical assez abouti pour être démarché par un manager, il existe plusieurs dispositifs d’aide au développement de projets dont voici les plus utilisés:

 

  • La SACEM met à disposition une grande quantité de ressources pour aller plus loin dans votre projet musical. La seule condition est d’être adhérent.
  • L’ADAMI soutient les petits artistes en versant des aides à l’enregistrement et aux premières parties.
  • La SCPP, délivre des aides à la création et à la diffusion. Pour percevoir leur aide, il faut avoir le statut d’association.
  • Le FAIR se définit comme un « 1er dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles ». Il faut avoir une activité scénique régulière pour en bénéficier.
  • Le CNV délivre de nombreuses aides à destination des entrepreneurs du spectacle et des associations.
  • La SPPF est un bon investisseur lorsque vous voulez produire un enregistrement, un vidéoclip ou faire de la promotion.
  • Le Réseau Printemps avec tout ce que ça implique comme tremplin, réseau professionnel, live et festivals.

 

Les sociétés de management

 

Si vous n’avez pas la patience d’attendre qu’on vous démarche, vous pouvez toujours faire appel aux sociétés de management. Ce sont de grosses structures avec de bonnes ressources et le bras long dans l’industrie.

 

Pour choisir, le mieux est d’aller sur la page facebook de votre artiste référence et regarder dans la section “A propos” de sa page. Dans cette section vous aurez souvent le nom de l’agence qui manage l’artiste.

 

CONCLUSION

 

Si un manager vous contacte ne sautez pas sur l’occasion sans réfléchir. Prenez le temps de faire plusieurs rendez-vous avec lui (ou elle) pour comprendre ses intentions. N’hésitez pas à aborder dès le début les termes du contrat et la rémunération, le manager a l’habitude.

 

Le manager est un professionnel à l’écoute avec qui l’artiste doit avoir un bon feeling, c’est quelqu’un qui lui inspire confiance et avec il se voit partager sa carrière.

RESSOURCES

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 + 8 =