J’ai découvert le groupe LA JUNGLE à l’occasion de leur passage à Paris au Badaboum. Retour sur le duo qui fait trembler les salles de France et les festivals d’Europe.

Qui est derrière la puissante machine de LA JUNGLE ? Il y a Rémy à la batterie et Mathieu à la guitare. Un duo qui commence à répéter en 2013 dans l’intention de faire une musique style noise, très brute. En 2015, dans le but de tourner ils décident d’enregistrer un album pour attirer l’attention des programmateurs. Pari gagné car depuis quelques années ils enchaînent les tournées et jouent pour des gros noms comme Ty Segall.

 

 

LA JUNGLE c’est du rentre-dedans avec des guitares bien lourdes et un son très brut. Le premier album éponyme est à la fois rock, noise et transe. La musique du groupe évoque autant Led Zeppelin ou Rage Against The Machine tout en flirtant avec des groupes bien bourrins comme Petula Clarck. C’est une réelle joie d’écouter cet opus qui donne envie de sauter en l’air et se briser la nuque sur un bon gros headbanging.

 

 

En 2017, LA JUNGLE revient avec un nouvel opus: II, très bien produit et qui ne perd pas l’énergie du premier album. Il est agrémenté de morceaux encore plus entêtants et haletants.

 

 

En somme, LA JUNGLE c’est deux gaillards qui crachent des décibels et qui vous retourne n’importe quelle salle. Allez les voir en concert pour une bonne tranche de son et de sueur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × trois =