Dans un numéro qui s’inspire des 80’s je ne peux pas passer à côté du chef-d’oeuvre rétro-futuriste qu’est Kung Fury – et de sa B.O bien évidemment.

 

Alors, Kung Fury c’est quoi ?

 

C’est un court métrage sorti sur youtube en 2015, financé sur la plateforme collaborative: Kickstarter

 

Pour reprendre le pitch de l’équipe du film: Kung Fury est un hommage et une lettre d’amour aux années 80. Le détective et maître en arts-martiaux Kung Fury de la police de Miami remonte le temps depuis les années 80 pour pouvoir tuer Adolf Hitler, a.k.a Kung Führer, pour venger la mort de son ami décédé aux mains du leader nazi. Mais une erreur dans la machine à remonter le temps le propulse à l’âge Viking.

 

Tous les codes de l’action movie 80’s sont présents: héro surpuissant, cascade métaphysiques, scénario invraisemblable et surtout répliques kitchissimes. Et en bonus: une apparition du so eighties David Hasselhoff.

Bon, et la B.O alors ?

 

Mitch Murder

 

Le pilier de ce son revival 80’s, l’artiste Johan ‘Mitch Murder’ Bengtsson, le Suédois roi de la synthwave.

 

C’est lui qui donne le ton avec ses productions soignées, des lignes de basse complexes et des progressions d’accords originales.

 

Mitch Murder est venu souffler sur l’armoire poussiéreuse des années 80 pour la remettre au goût du jour.

 

Pour l’histoire, Bengston fait parti des pionniers de ce style rétro au sein du collectif Rosso Corsa avec qui il publie Burning Chrome. Puis, en 2014 il s’associe avec le label de Diplo: Mad Decent pour sortir Interceptor, bijou rétro-pop-synth.

 

Grâce à son nouveau label et l’association de l’équipe de Kung Fury, il sort True Survivor avec David Hasselhoff. A ce jour, immense succès youtube avec 30 millions de vue dont 17 millions avant la sortie du film.

 

 

Pour le plaisir, allez écouter son dernier album After Hours:

 

Lost Years

L’autre pilier de la bo de Kung Fury est Magnus Larsson plus connu sous le nom de Lost Years.

 

Venant aussi de Rosso Corsa, Lost years est un autre fer de lance de la scène synthwave. Et comme son collègue Mitch Murder il connaît le succès grâce à différentes BO: Kung Fury ou Red Oaks. Il a même été approché pour faire la musique du jeu vidéo Miami Hotline 2, mais rattrapé par son succès il n’a pu aboutir le projet. Sa musique est devenu tellement connotée  Kung Fury que l’équipe du jeu vidéo a décidé ne pas faire appel à ses services.

 

En terme de son, Lost Years c’est une approche beaucoup plus sombre à la musique 80’s. A l’écoute de son dernier album Venom, on a affaire à des morceaux tout droit sortis de film à suspense. Synthés moins scintillants et ligne de basse lourdes sont les maîtres mots du Suédois.

 

Voici Venom pour les curieux:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 + 18 =