Joyce Wrice est une jeune artiste RnB qui publie un EP en 2016: Stay Around. A la sortie de cet EP c’est l’enthousiasme général, on la décrit comme celle qui ravive le RnB 90’s. D’ailleurs, c’est à si méprendre, à l’écoute on se laisse bercer par un flow à la Missy Eliott. Mais si on tend l’oreille, les instrus de Mndsgn et SiR donnent un feel moderne. Joyce Wrice dépoussière un RnB désuet de la fin des années 90 et du début 2000.

Déjà petite elle s’identifie à l’artiste Tamia, dont elle rêve d’égaler le talent. Au lycée, elle commence à poster des covers sur Youtube. Grâce à ses vidéos les producteurs et rappeurs Polyester the Saint, Dom Kennedy ou Jay Prince font appel à elle pour des sessions d’enregistrement. C’est à ce moment qu’elle comprend qu’elle veut faire de la musique son métier.

En 2017 elle effectue sa première tournée Européenne et passe par Paris. C’était la semaine dernière à L’international (11ème), et j’y était.

Après le set plutôt moyen du DJ allemand S.Fidelity, Joyce Wrice arrive enfin ! Au début, la salle n’est remplie que par les fans de la première heure. L’ambiance est sage et calme. Mais il ne faut qu’un titre pour que la jeune chanteuse envoûte L’International et réchauffe l’atmosphère. La salle se remplit très vite de curieux – peut-être même de futur nouveaux fans.

Ce set de 8 chansons avec un rappel est envoûtant. Elle réussit à séduire Paris avec son sourire et son talent. A l’aise sur scène, elle s’adresse au public, elle l’encourage, fait monter un fan sur scène et descend chanter dans la fosse. J’encourage tout le monde à aller voir cette perle en concert, qui vous offrira une soirée mémorable.

Retrouver Joyce Wrice:

Facebook

Instagram

Soundcloud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × cinq =