Freaks Of The Sea est le groupe psyché-soul californien dont nous parlions en Juin 2017. Le groupe est composé de Chris Thompson et Alec Berkeley, deux amis d’enfance originaires de Portland, dans l’Oregon.

Leur rencontre est une histoire classique de potes qui se retrouvent pour jammer sur leurs morceaux favoris. Mais les années passent, Chris reste dans l’Oregon et Alec déménage en Californie.

En 2015, c’est à l’occasion d’une visite d’un ami hospitalisé (Alex Agan) à LA que Chris vient squatter chez Alec. Les deux amis retrouvent la passion des débuts et décident d’enregistrer des morceaux ensemble.

 

 

Ils finissent par sortir leur premier EP Mercurial en juillet 2016. Dès lors les Freaks multiplient les concerts, les collaborations et les enregistrements. En Février 2018, ils officialisent la sortie de leur deuxième EP Western Medecine avec la sortie du single Blue Gold.

 

A l’occasion de la publication de Western Medecine nous leur avons posé quelques questions pour en savoir plus sur leurs aventures.

 

Tout d’abord, comment va Alex ?  J’ai vu que vous aviez organisé un concert pour récolter des fonds. Comment ça c’est passé ?

Le concert s’est très bien passé, on a réussi à récolter des fonds supplémentaires lui permettant de vivre une meilleure vie. On était vachement impressionné par le nombre de personnes mobilisées, le concert était complet. Alex reste très positif du coup.

Depuis la sortie de Mercurial quelles sont les nouvelles ? Des concerts mémorables ? Des nouvelles collaborations ?

Depuis 2016 on a beaucoup tourné en Californie et sorti Western Medecine accompagné de quatre clips. On s’est aussi re-installé à Portland. On a fait un gros concert au profit de l’ONG Friends Of the LA River (https://folar.org/), un super concert en face du coucher de soleil, le public a adoré. On aime faire des concerts au profit d’organisations caritatives. On a aussi joué devant des militaires et des vétérans à San Diego, beau concert.

Comment avez vous composé votre nouvel EP ? Vous avez tout enregistré d’un coup ou la création s’est faite sur un temps plus long ?

On a d’abord enregistré des morceaux dans le home studio d’Alec puis on a fait le mix des titres dans les studios de Gregg Williams (The Dandy Warhol, The Decemberists, Blitzen Trapper). Le chant sur Hypocrite, Brainwash et Too Lazy To Lie ont été enregistré dans les studios de Lovy Longomba (Iggy Azalea). La création de l’EP est restée très éparpillée, ça nous a appris beaucoup de choses sur les bonnes  pratiques de l’enregistrement.

 

 

Too Lazy To Lie sonne très “hip-hop /r’n’b” , d’où vous est venu l’inspiration pour cette chanson assez différente du reste de votre EP ?

Cette chanson est née de la rencontre entre Alec et Clopz, ils sont potes d’enfance. Clopz est un multi instrumentiste qui a un vrai talent pour la composition et l’assemblage de samples. Chris a écrit les parties chantée et ont a invité Josh Dominguez pour la partie en rap. Josh et Alec sont des potes de fac, ils avaient un groupe, donc on savait qu’ils avaient le feeling. Le mix final a été fait par Todd Bergman (Robert Glasper, Nicki Minaj, David Guetta). Quant au thème de la chanson, on a décidé d’écrire sur les amours futiles à l’air de Tinder.

 

Brainwash et Hypocrite sont très différents des titres que l’on peut écouter sur Mercurial. Qu’est ce qui a changé dans votre manière de travailler ?

On a essayé de travailler sur un son plus commercial influencé par la musique qui passe actuellement en Californie du Sud. Mais c’est sûr qu’on s’est un peu écarté de notre musique originale … ça reste une expérience très intéressante parce qu’on a collaboré avec beaucoup de gens avec qui nous avons tissé des liens d’amitiés.

 

Quelles sont vos prochaines échéances ? Un album de prévu ? Une tournée Européenne ?

On travaille actuellement sur un album avec le producteur Skelli Skell. On sait déjà que le nom de l’album sera Apocalyptically Beautiful. En attendant que l’album sorte on va continuer à tourner à Portland. Avec un peu de chance quelqu’un nous offrira des billets pour aller en Europe !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − sept =