Le 4 Février 1959, les américains connaissent un jour sombre. Un jour connu comme The Days that Music Died selon Doug MacLean dans sa chanson American Pie.

 

 

Très tôt le matin du 4 février, un petit avion de tourisme s’écrase avec à son bord la légende du rock: Buddy Holly.

Buddy Holly est une des personnalité les plus influentes de la musique moderne marquant de son empreinte l’histoire du rock & roll. Lui et son groupe, The Crickets, ont largement influencé toute une génération de jeunes britanniques dont les jeunes McCartney, Jagger, Lennon et Richards.

Qui est ce génie qui bouleverse la musique en à peine 2 ans de carrière  ?

Buddy Holly a grandit au Texas dans une famille de musiciens. Ses parents l’inscrivent au piano mais il abandonne très vite au profit de la guitare. A 5 ans il gagne un concours de chant local en interprétant une version d’un classique Country de l’époque: Down The River of Memories.

 

Au lycée, il s’associe avec deux amis, Bob Montgomery et Larry Welburn pour monter un groupe. Comme beaucoup de groupes du sud-ouest des Etats-Unis dans les années 1950, ils jouent des reprises de country.

Les trois amis connaissent un certain succès et son diffusés sur une radio locale. C’est ainsi qu’ils attirent l’attention du label Decca Records. Mais en 1956, lors de la signature avec le label, Decca laisse tomber les deux amis de Holly pour les remplacer par Sonny Curtis et Bob Guess.

Malheureusement, l’année 1956 n’est pas fructueuse. Le succès n’est pas au rendez vous, la plupart des enregistrements avec Decca ne se vendent pas.

A la fin 1956, Buddy Holly retourne à Lubbock, sa ville natale, où il écrit beaucoup de nouvelles chansons. Cette même année il rencontre le batteur Jerry Allison, avec qui il joue dans les clubs locaux. Ensemble Ils font même la première partie d’Elvis qui est de passage à Lubbock.

Cette rencontre avec Elvis marque un point déterminant dans la carrière du jeune Buddy Holly. Sa musique alors teinté de country devient résolument rock.

Dans la foulée il monte le groupe The Crickets avec Allison et en Février 1957, ils décident d’aller à la rencontre du producteur Norman Petty. Ils enregistrent le titre That’ll Be The Day qui attire l’attention du label New-Yorkais Brunswick . Ils signent un contrat et dès septembre la chanson est dans le top des charts américains.

 

 

Ce succès propulse le groupe en tournée. Il est le premier groupe blanc à jouer à l’Appollo, qui produit d’ordinaire des artistes noirs comme Marvin Gaye, Stevie Wonder, Ben E King ou James Brown. Cette programmation surprenante vient du fait que de nombreux auditeurs de Holly sont persuadés qu’il s’agit d’un artiste noir.

L’année de sa première grande tournée il enregistre Peggy Sue. Cette chanson est un hit et atteint le top 3 américain et la tête des charts en Angleterre.

 

 

La découverte de Buddy Holly est une révélation pour de nombreux musiciens britanniques. Le son clair de sa guitare stratocaster, sa voix de fausset sur certaines notes et sa formation 2 guitares / basse / batterie ont inspirés des groupes commes les Beatles et les Rolling Stones.

On dit même que John Lennon s’est mit à porter ses lunettes en public grâce à Holly qui porte lui-même des grosses lunettes de vue. Le nom “Beatles” (un jeu sur le mot “scarabée”) serait également un hommage aux Crickets (criquets) de Buddy Holly.

L’année 1958 marque un réel tournant dans la carrière du rockeur. Il sort cinq singles qui se classent dans le top des charts américains et britanniques. Ainsi sont diffusés sur les ondes des singles tels que Oh Boy!, Maybe Baby, Think It Over, Early In The Morning et Move On.

 

 

La fin de cette même année, il se marie avec Maria Elena Santiago et décide de se séparer de son manager historique, Norman Petty.

La séparation avec son manager le plonge dans des difficultés financières dû aux nombreux problèmes légaux auxquels il doit faire face. Il décide alors de faire une tournée pour se refaire une santé financière et part sur le Winter Dance Party Tour début 1959.

Les conditions de cette tournée sont extrêmement mauvaises. Le mois de Février est rude et le bus de tournée avance péniblement d’étapes en étapes. Comble du malheur, le bus perd son système de chauffage, entraînant mauvaises crèves et grosses engelures chez les musiciens.

Pour échapper à ces conditions désastreuses, Holly décide d’affréter un avion de tourisme pour l’amener, en compagnie de deux autres musiciens, de Clear Lake à Moorhead. A 2h du matin, l’avion décolle avec à son bord les trois musiciens et le pilote. Peu après le décollage, l’avion s’écrase en tuant les 4 passages.

Buddy Holly reste indéniablement une icône du rock. A l’écoute de ses enregistrement on distingue aisément comment les Beatles et les Rolling Stones se sont inspirés de lui pour leurs premiers titres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − 5 =